Le prénom de notre animal : un choix sans conséquences ? - Blog Annuaire bien-être animal - Annuaire bien-être animal

Aller au contenu

Menu principal :

Le prénom de notre animal : un choix sans conséquences ?

Annuaire bien-être animal
Publié par dans Bien-être animal ·
le prénom de votre animal

Lorsqu’un animal entre dans nos vies, nous lui attribuons souvent un prénom s’il n’en a pas et parfois, quand il en a déjà un, nous le lui changeons pour diverses raisons qui nous sont propres. Mais ce choix de prénom est-il sans conséquences sur l’animal lui-même ? Ce choix ne risque-t-il pas d’influencer son comportement ou sa relation avec nous ?


Des prénoms, il y en a de toutes sortes : des rigolos, des farfelus, des jeux de mots, des noms à la mode, des noms imaginaires, des noms chargés de symbolismes, des noms de personnages réels ou fictifs marquants, des surnoms …. Mais tous ont un point commun : ils ont été déterminés par l’humain qui a porté son regard sur l’animal et lui a imposé son choix.

Le prénom en lui-même n’a évidemment pas de pouvoir maléfique sur l’animal. Cependant, ce prénom résume notre perception de l’animal et les intentions que nous y avons mises à travers les raisons qui nous ont guidés dans son attribution. Si par exemple, je décide d’appeler mon chat Garfield (chat fainéant et pas très aimable) parce que petite je regardais souvent ce dessin animé (ce n’est pas le cas, c’est un exemple…) je vais inconsciemment projeter sur mon chat ma conception du chat Garfield et sans le vouloir, m’attendre à ce que mon chat soit fainéant et peu aimable… Mais si mon chat est au contraire très actif et affectueux, ma projection inconsciente risque de fausser ma relation avec lui car je ne serai pas prête à le voir réellement tel qu’il est, aveuglée par mes idées préconçues et mes attentes… Et cela risque de laisser place à des incompréhensions de part et d’autre, conduisant souvent à l’apparition de troubles du comportement.

Tout cela est inconscient bien sûr rassurez-vous …  

Au-delà de nos propres visions inconscientes que nous plaçons dans notre animal, le prénom que nous lui attribuons peut avoir des répercussions sur les autres personnes de notre entourage qui seront amenées à le rencontrer. Si je vous présente mon cheval en vous disant qu’il s’appelle « Tempête » ou qu’il s’appelle « Tendresse », pensez-vous que vous l’approcheriez instinctivement de la même façon ? …

En 2012, Stanley Coren, un psychologue et professeur américain s’est penché sur la question et a mené une expérience scientifique. Le but : découvrir si le prénom d’un animal pouvait influencer son comportement et notre vision de lui. Pour cela, 291 personnes avaient pour mission de regarder une même vidéo présentant une scène simple : un chien voit un homme arriver, il court vers lui, aboie, pose ses pattes sur les épaules de l’homme qui le repousse. Chaque personne avait à sa disposition une feuille de consignes : regarder la vidéo, cocher les adjectifs qui selon elle correspondaient au caractère du chien et décrire avec ses propres mots la scène. Seule différence : sur la feuille de consignes, le prénom du chien était différent. Sur certaines fiches, le chien s’appelait Brutus, Assassin, Gangster… alors que sur d’autres il s’appelait Happy, Buddy ou autres noms positifs.

Résultats de l’expérience : Toutes les personnes n’ont pas décrit la même scène, chacun en ayant une perception différente et chacun ayant une idée différente du caractère de l’animal. La majorité de ceux pour lesquels le chien avait un nom négatif ont coché des adjectifs comme « agressif », « menaçant », « effrayant », « dangereux » et on décrit la scène comme un chien « méchant » venant agresser en aboyant un homme qui tentait de l’approcher… La majorité des personnes pour lesquelles le chien avait un nom sympathique ont coché des adjectifs comme « amical », « accueillant », « affectueux » et ont décrit la scène comme un chien enthousiaste et heureux qui vient à la rencontre de l’homme pour lui faire la fête…

Cette étude a démontré que le prénom peut fausser notre interprétation et ainsi avoir des conséquences sur notre façon d’interagir avec l’animal, ce qui peut, par ricochet, influencer le comportement de l’animal lui-même.

L’animal est une vraie éponge à émotions. Il est notre miroir. Il ressent ce que nous ressentons et nous le renvoie. Si nous nous approchons d’un chien qui s’appelle Cannibale avec appréhension (idée fausse due à son nom « ouh la la… s’il s’appelle comme ça, c’est qu’il doit mordre, il est dangereux… »), le chien percevra cette peur, ne nous fera pas confiance et en effet pourra peut-être se montrer agressif par réflexe de défense… S’il accumule plusieurs expériences émotionnelles du même type avec plusieurs personnes présentant cette même peur infondée à son approche, sa réponse agressive peut se généraliser par la suite à tous les humains qu’il rencontrera….  

A ces données psychologiques et scientifiques, s’ajoutent mes expériences holistiques. A plusieurs reprises, j’ai rencontré des animaux qui présentaient des troubles du comportement (agressivité, prostration, inhibition…) avec des noms en résonnance avec ce comportement (Rageux, Caillou, Timide pour ne citer qu’eux). Pour ceux d’entre eux dont les humains ont accepté ma proposition de leur changer de nom pour quelque chose de plus positif et sans charge émotionnelle, leur comportement a évolué dans le bon sens en peu de temps.

En communication animale, nous rencontrons parfois également des animaux qui nous disent ne pas aimer leur nom car il ne correspond pas à leur vraie nature et que ce prénom les empêche d’être eux-mêmes. S’il ne fallait citer qu’un seul exemple, je vous renverrai à Anna Breytenbach et la superbe panthère noire anciennement nommée « Diablo ».

Pour conclure, il est important de garder en tête que l’animal qui va partager notre vie partagera nos émotions et que nos perceptions et interactions conscientes et inconscientes auront un impact sur lui, bien involontairement de notre part. A l’heure de lui choisir un prénom, évitons alors de lui imposer des projections qui influenceraient ensuite à nos échanges. Optons plutôt pour des prénoms simples ou originaux qui nous plaisent bien sûr mais qui ne comportent pas de projections et de charges émotionnelles qui nuiraient au bien-être de l’animal et de notre relation Homme-Animal.


.........................................................................................................................................................

Vous souhaitez aller plus loin ?

1. Cet article vous a plus ? Partagez-le sur Facebook.

2. Vous souhaitez partager votre expérience avec nous ? N'hésitez pas à laisser un petit commentaire en dessous.



Aucun commentaire


>>> Tous nos professionnels sont spécialisés dans le bien-être animal
>>> Nos valeurs : sensibiliser et ouvrir les consciences au bien-être animal
2018 - Annuaire bien-être animal. Tous droits réservés
Suivez-nous sur
Retourner au contenu | Retourner au menu